Quel isolant choisir pour l’isolation de vos combles ?

isolation de vos combles

Pour réduire le plus fortement les déperditions de chaleur, une bonne isolation des combles est indispensable. En effet, la chaleur circule toujours du bas vers le haut. Il faut donc que vos combles puissent la retenir pour ne pas voir votre facture de chauffage grimper en flèche. Pour que votre isolation soit réussie, le choix de l’isolant est primordial. Alors lisez la suite pour savoir comment bien le choisir !/p>

Les différents isolants

isolation-comblesSi vous souhaitez faire isoler vos combles, vous constaterez qu’il existe une grande variété d’isolants utilisés pour l’isolation des combles. Ceux qui sont appréciés pour leur qualité et utilisés le plus souvent sont les suivants :

  • La laine de verre : Elle est utilisée dans 75 % des cas. Elle constitue un bon isolant phonique et thermique pour vos combles. Et, elle offre un très bon rapport qualité/prix.
  • La laine de bois : Elle vous apportera plus de confort en hiver mais aussi en été. Et, contrairement aux deux autres types d’isolants en laine, celle-ci s’inscrit dans une démarche écologique.
  • Le polystyrène expansé : Il se présente sous forme de plaques et permet d’isoler facilement des surfaces régulières. Il est de plus bon marché.
  • Le chanvre : C’est un isolant naturel qui s’utilise comme la laine de verre ou de roche. Si vous êtes dans une démarche écolo, il vous conviendra parfaitement ! Dans le même esprit, vous pourrez trouver des isolants en textile recyclé.
  • La ouate de cellulose : Elle est composée de papiers et de journaux recyclés. Elle est utilisée en isolation des combles pour des combles perdus car mise en place par insufflation.

Les critères d’un bon isolant pour une isolation des combles

Le meilleur isolant sera avant tout celui qui va combler vos attentes. Pour cela, plusieurs critères sont à prendre en compte dans le choix du matériau :

–          L’épaisseur de l’isolant : Il faut savoir que plus la couche d’isolant est épaisse, meilleure sera votre isolation thermique. Si pour des combles perdus, vous pouvez privilégier des isolants très épais, en cas de combles aménagés, il vaut mieux utiliser des isolants plus minces mais performants. L’isolation des combles sera alors davantage effectuée par une laine qui sera posée entre les chevrons de la charpente. Toutefois, en règle générale, il est recommandé que votre isolant ait au moins 15 à 20 cm d’épaisseur. En dessous, vous n’obtiendrez pas une qualité d’isolation satisfaisante.

  • La résistance de l’isolant : Un bon isolant doit être résistant à l’humidité, aux rongeurs et au feu. Il vous assure ainsi la meilleure protection.
  • Le prix de l’isolant : Le coût de vos travaux d’isolation des combles va dépendre du choix du matériau. Certains sont en effet plus chers que d’autres. La laine de verre est ainsi l’isolant le plus répandu car elle est très économique.
  • Le respect de l’environnement : Si vous êtes dans une démarche écologique et que vous ne voulez utiliser que des matériaux qui préservent l’environnement, la laine de verre n’est pas recommandée. Privilégiez donc le chanvre ou encore la ouate de cellulose.
  • L’accessibilité à vos combles : Si vos combles sont perdus ou difficiles d’accès, il faut utiliser un isolant par insufflation comme la ouate de cellulose ou la fibre minérale en flocons. L’isolant sera alors répandu dans tous les combles à l’aide d’un tuyau. Si vos combles sont aménageables mais pas utilisées, tous les types d’isolant sont envisageables. En revanche, s’ils sont aménagés, les isolants en rouleaux ou panneaux sont recommandés.

Enfin, consultez cet article de sweetyhome pour retrouver les démarches essentielles à effectuer avant de vous lancer dans des travaux d’isolation pour vos combles.